Dolce mattina

Je suis de ceux que l’on appelle « du matin ». Me lever tôt, ouvrir les yeux sur un monde encore endormis. Ce privilège de vivre un instant au ralenti, avant que les habitudes s’installent et se répètent à nouveau.

Cette douceur matinale. Les rues désertent, la mer en mouvement, un instant unique où le temps n’a pas d’importance. Prendre le temps. Le temps de vivre à mon rythme, sans ce tic-tac incessant. Vivre ce bref instant en suspens, où plus rien n’a d’importance.

Une ambiance tamisée. La lueur du soleil s’installant dans mon petit cocon de bord de mer. Un momento perfetto pour m’étirer, assise au bord du lit. Prendre conscience de moi, de mon corps. Ce Dolce momento di lentezza, en toute intimité, que je m’accorde avec moi-même.

Et puis vient l’heure d’engager la mélodie du petit déjeuné. Sans aucun doute ma chanson préférée de la journée. L’odeur de mon infusion préférée immergée dans ma grande tasse attitrée. Le plaisir de m’accorder le temps de cuisiner selon mon envie. Mon bol de fromage blanc, toujours accompagner des mêmes garnitures.

Installée dans le creux de mon canapé. Le ronron réconfortant de Naya. Je profite de ce calme avant d’entamer ma journée. Le plaisir de me lever une petite heure à l’avance pour vivre cet instant unique. Un instant de pleine conscience, où ma seule priorité est de ne penser qu’à moi.

C’est ce tableau matinal que j’aime et admire pour tous ces petits détails. Le plaisir simple de la vie, c’est aussi ça. Vivre. Se sentir vivante. Et non pas faire les choses par simple habitude.

Alors voilà, un petit bout de moi. Pourquoi ? T’amener à réfléchir sur toi. T’amener à te faire réfléchir sur ta manière de débuter ta journée. T’amener peut-être à la commencer d’une façon différente. T’amener à t’accorder cet apaisant moment pour être prête. Prête à accueillir et partager. Prête à recevoir et affronter. Être prête à être lumineuse pour cette journée.

Avec tout mon amour rayonnant,

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés